Robinets à tournant sphérique série VKD eux unions

Ces robinets industriels de la prochaine génération sont munis du système breveté Dual BlockMD.

  • Un porte-siège brevet à butée
  • Un dispositive de supportage de tige et de sphère de haute qualité
  • Une bride et un support de fixation incorporés

 

Ces robinets industriels de la prochaine génération sont munis du système breveté Dual BlockMD qui permet de verrouiller les écrous unions dans une position prédéfinie, assurant ainsi l’intégrité des joints d’étanchéité dans des conditions de service difficiles. Un porte-siège brevet à butée, un dispositive de supportage de tige et de sphère de haute qualité, une bride et un support de fixation incorporés, ainsi qu’un levier à verrouillage multifonctions (standard sur les diamètres 2 ½ po à 4 po) placent ces robinets dans une classe à part. Le modèle VKD est offert en PVC, PVCC, PP et ABS avec sieges en PTFE et joints d’étanchéité soit en EPDM, soit en VitonMD.

 

MEILLEURES RESSOURCES

DÉTAILS SUR PRODUIT

Pression : jusqu’à 232 psi à 73 °F, selon le matériau

Diamètres : 3/8 po – 4 po

SPÉCIFICATIONS

  • Robinets à tournant sphérique – VKD
  • Matériau
  • Le matériau du corps, de la tige, de la sphère et des raccords unions doit être constitué d’un composé de PVC, conforme aux exigences, ou les surpassant, de la classification 12454 de la norme ASTM D-1784.

ou     Le matériau du corps, de la tige, de la sphère et des raccords unions doit être constitué d’un composé de PVCC CorzanMD, conforme aux exigences, ou les surpassant, de la classification 23447 de la norme ASTM D-1784.

ou     Le matériau du corps, de la tige, de la sphère et des raccords unions doit être constitué d’un composé de polypropylène homopolymère stabilisé, contenant également un pigment RAL 7032, conforme aux exigences applicables au polypropylène type I, ou les surpassant, de la norme ASTM D4101.

  • Ces composés doivent être enregistrés auprès de NSF selon la norme 61 pour utilisation sur l’eau potable.
    • Sièges
  • Les sièges de sphère doivent être fabriqués en TéflonMD (PTFE), qui doit être enregistré auprès de NSF selon la norme 61 pour utilisation sur l’eau potable.
    • Joints d’étanchéité
  • Les joints toriques doivent être fabriqués en EPDM, qui doit être enregistré auprès de NSF selon la norme 61 pour utilisation sur l’eau potable.

ou     Les joints toriques doivent être fabriqués en VitonMD (FPM), qui doit être enregistré auprès de NSF selon la norme 61 pour utilisation sur l’eau potable.

  • Les autres pièces des robinets, en contact ou non avec le fluide, doivent être enregistrées auprès de NSF selon la norme 61 pour utilisation sur l’eau potable.

2.0       Raccordements

  • À emboîtement
  • Les extrémités de raccordement à emboîtement IPS en PVC doivent être conformes aux normes dimensionnelles ASTM D2466 et ASTM D2467.

ou Les extrémités de raccordement à emboîture IPS en PVCC doivent être conformes à la norme dimensionnelle ASTM F439.

ou     Les extrémités de raccordement à emboîtement métriques en PP devront être conformes à la norme dimensionnelle ISO 11922-1.

  • À visser
  • Les extrémités de raccordement à visser NPT en PVC doivent être conformes aux normes dimensionnelles ASTM D2464, ASTM F1498 et ANSI B1.20.1.

ou     Les extrémités de raccordement à visser NPT en PVCC doivent être conformes aux normes dimensionnelles ASTM F437, ASTM F1498 et ANSI B1.20.1.

ou     Les extrémités de raccordement à visser NPT en PP doivent être conformes aux normes dimensionnelles ASTM F1498 et ANSI B1.20.1.

Conception

  • Le robinet doit être à double isolement, avec extrémités à raccords unions.
  • Tous les robinets doivent être à passage intégral.
  • Un écoulement dans les deux sens doit être possible pour tous les robinets.
  • Le corps du robinet doit être à entrée latérale, avec porte-siège fileté (support de siège de sphère).
  • Le porte-siège fileté doit être réglable lorsque le robinet est installé.
  • Le corps du robinet doit être muni, à son extrémité moulée, d’une gorge d’absorption de la dilatation et de la contraction.
  • Le corps de robinet, les écrous des raccords unions et le porte-siège doivent être à filets carrés profonds, pour une meilleure résistance.
  • Les surfaces usinées de la sphère et de la tige doivent être lisses, pour minimiser l’usure des sièges et des joints de robinet.
  • Les sièges des robinets doivent être munis de bagues tampons de joints toriques, pour compensation de l’usure et empêcher tout grippage de la sphère.
  • La tige doit être conçue avec des joints toriques doubles et un point de cisaillement de sécurité au-dessus des joints toriques.
  • Les robinets doivent être munis de plaques de montage moulées incorporées pour la fixation d’actionneurs.
  • Les robinets doivent être munis de supports moulés incorporés servant à l’ancrage des appareils.
  • La poignée des robinets de 2 1/2 po à 4 po doit comprendre un bouchon en PVC transparent et un support d'étiquette servant à identifier le robinet.
  • Essai sous pression
  • Le fabricant doit soumettre tous les robinets à un essai sous pression, dans les positions ouverte et fermée.
  • Pression nominale
  • La pression nominale des robinets en PVC et PVCC doit être de 232 psi à 73 °F.
  • La pression nominale des robinets en PP doit être de 150 psi à 73 °F.

 

  • Marquage
  • Les robinets doivent être marqués, avec indication du diamètre, de la désignation du matériau, ainsi que du nom du fabricant ou de la marque.
  • Code couleur
  • Les robinets en PVC devront être identifiés par un code couleur gris foncé.

ou     Les robinets en PVCC doivent être identifiés par un code couleur gris pâle.

ou     Les robinets en PP doivent être identifiés par un code couleur gris beige.

  • Les robinets doivent être des appareils IPEX XirtecMD 140, CorzanMD ou en PP ou équivalents approuvés.